recharger ses batteries

11 juillet 2013 — Poster un commentaire

chalet1

J’avais entendu dire que vers 6 mois de la vie de bébé, on pouvait frapper un mur de fatigue. Ceci est dû à plusieurs facteurs (physiques et psychologiques) et je croyais être au-dessus de tout cela, mais Que nenni! J’ai frappé mon mur il y a environ 2 semaines et la vie a trouvé cette façon de me dire «repose-toi ma belle». Ça tombait à point, on avait réservé une voiture pour un périple au chalet familial dans le coin de Rimouski. Un havre de paix et de bonheur que nous visitons plusieurs fois par année pour recharger nos batteries. C’était notre première fois avec Laurent, alors on était particulièrement excités (genre vraiment en feu). Gros soleil toute la semaine, bouffe délicieuse, baignade, feu de camp, tour de kayak et de bateau, apéros…  C’était juste parfait et pour ajouter au plaisir, les grands-parents qui étaient sur place ont proposé de garder un soir. On a décidé de profiter de ce temps en amoureux pour découvrir un resto réputé du coin (je veux y revenir dans un prochain article!).

Je pète maintenant le feu.
Et je m’en vais magasiner des vêtements, alors je peux difficilement être plus enthousiaste. Bonne journée à tous.

chalet4

chalet6 chalet5 chalet3 chalet2

Publicités

Pas de commentaire

Soyez le premier à entamer la conversation !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s