poupon : rêve vs réalité

22 juillet 2013 — 6 Commentaires

Cet article sur le blogue de Marianne Prairie m’a fait rigoler. C’est vrai que l’on a tendance à montrer le beau côté des choses sur nos blogues, même en ce qui concerne les problèmes et déceptions de la vie de famille. Je pense qu’il s’agit d’un système de défense de l’être humain, pour avoir L’IMPRESSION d’avoir le contrôle sur sa vie (mouha ha ha ha – rire satanique). Alors je participe à ma façon en parlant du choc rêve/réalité avec un bébé, c’est-à-dire «les premières fois». Parents, vous savez de quoi je parle.

  • La première ballade en poussette où l’on imagine bébé pointant un papillon en souriant (réalité, il dort tout le temps et n’a rien à foutre du décor).
  • Le premier pique-nique où la famille déguste un repas au soleil en riant (mais il braille sa vie, car il a faim au moment où vous voulez attaquer votre lunch).
  • La première baignade où l’on s’imagine le voir rire aux éclats et battre des pieds (sa réaction faciale se résume plutôt à : QUÉSSÉ ÇA?).
  • Le premier repas de nourriture solide où l’on s’amuse à faire découvrir les aliments (Lui : AR-KE! Ça me roule dans la gueule).
  • La première journée à la plage où l’on s’amuse dans le sable (Non mais, quel enfer la plage? Le vent et le sable dans les yeux, trop de soleil pour sa peau fragile, la chaleur qui le rend inconfortable).

Oui oui, je sais… Ça viendra. Il est encore jeune et il va bientôt découvrir et apprécier ces plaisirs. C’est juste que c’est toujours différent de l’image que l’on se crée dans notre tête. Alors j’imagine qu’il faut en rire en attendant le bon moment. Heureusement, il sait nous décrocher un sourire dans une situation inattendue. Alors là, notre cœur fond!

boring2

Château Frontenac = plate

boring

Promenade Samuel-De Champlain = super plate

overrated

La plage = tellement rigolo?
N’essayer pas de changer une couche là-bas, mauvais plan.

hellyes

Même journée, même attitude.

ouach

Heure du repas = on a un fun noir!
À sa défense, qui aimerait ça des courgettes sans sel, sans poivre, sans beurre, sans goût?

Publicités

6 Réponses vers poupon : rêve vs réalité

  1. 

    Je viens de tomber sur ton blogue grâce au site de Marianne Prairie. Je suis un peu troublée parce que nos vies se ressemblent vraiment beaucoup ! Nous avons aussi un blogue intitulé Une vie entre paren(thèses) et notre garçon se nomme Laurent… Je travaille sur l’histoire du design au Québec. Il y a présentement une polémique sur notre blogue parce que Selena, la créatrice du hashtag Realmamalife s’insurge (en anglais) de l’analyse faite par mon mari. Je vais continuer à te lire c’est certain !

  2. 

    Hahahaaaa! Tellement vrai! Merci, ça fait trop du bien de voir que je ne suis pas seule à penser des affaires de même! :)

  3. 

    Oui, on se dit; ha! dans un an on va pouvoir faire tel chose ou tel affaire avec lui. Un an plus tard; ha! dans un an on va pouvoir faire tel chose ou tel affaire avec lui. On dirait qu’on a hâte de le voir grandir et en même temps qu’on est nostalgiques de certains moments. Des fois je m’ennuis du temps ou il dormait 14 h dans une journée parce qu’on pouvait faire des siestes nous aussi… Comme l’être humain est bien fait, on à tendance à oublier les moments plus difficiles avec le temps. Profitons des petits bonheurs du moment présent, car dans quelques années nous les regretterons peut-être.

    • 

      Tellement vrai Judith! On se disait justement cette semaine «oh! Dans un an on va peut-être pouvoir le mettre sur un banc de notre vélo…» Pas facile de vivre le moment présent. Comme on est encore dans la phase des siestes, on va en profiter. Merci de me le rappeler!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s