l’heure délicieuse

20 octobre 2013 — 6 Commentaires

biere

À ma grande déception, l’heure des repas avec Laurent est encore un véritable combat. Il ne veut pas manger, recrache, fait la moue, boude, regarde ailleurs, repousse tout ce qui approche de son visage, pleure et rit en même temps. On a essayé les purées lisses, les mottons, les morceaux, les bâtonnets, les miettes, jouer avec les aliments, faire de la diversion, faire les clowns, faire l’avion avec la cuillère, modifier l’heure des repas et la quantité de biberons… Même jouer à coucou avec les aliments. Faut le faire.

Y’a rien qui marche. C’est long, pénible, une épreuve à chaque repas. Le pauvre n’est pas gourmand et j’espère royalement que c’est juste une phase. On stresse pas trop, on sait qu’il mange quand même à sa fin. Mais…. mausus que ça met la patience à l’épreuve.

Heureusement, il y a une parenthèse en soirée. C’est l’heure de l’apéro entre moi et Félix, le moment où l’on déguste une bière ou un verre de vin en préparant le souper. C’est un répit avant la tempête, un moment précieux pour nous. On jase de notre journée, on échange, on rigole. Pour obtenir ce moment de tranquillité, notre truc est de remplir une boîte de carton avec des jouets et de la déposer près de nous dans la cuisine. Laurent peut passer un bon 30 minutes à explorer le coffre aux trésors avant de vouloir se faufiler entre nos jambes.

On monte le volume de la radio (jazz!), on crée une ambiance agréable.

Voilà l’heure délicieuse. Il y en a d’autres, mais celle-ci est une arme redoutable contre le découragement.

grignotine bebe_faufile jeux_avantjeux_après

Publicités

6 Réponses vers l’heure délicieuse

  1. 

    Quand Sarah était petite elle ne mangeait presque rien! Ma soeur me disait, t’en fais pas quand elle aura faim… elle mangera! Je crois bien qu’elle n’a jamais eu faim… Bon elle a 22 ans aujourd’hui, une taille de guêpe
    ! et elle est encore en vie! Ne te décourage pas… quand il aura faim, il mangera!

  2. 

    Je salue ta capacité à « focusser » sur le positif! :) Et à te trouver une « doudou dedans ta tête »! Hihihi! :D Je vous souhaite que ça soit plus facile le plus rapidement possible!

  3. 

    Ici aussi l’introduction des solides et l’heure du repas en général ça a été l’enfer. Elle n’a pas vraiment mangé de solides jusqu’à ses 12-13 mois. Je me répétais sans cesse que jusqu’à 12 mois, la bouffe, c’est plutôt pour jouer/explorer/découvrir et que le lait est leur aliment principal… Courage! Pour un peu d’encouragement, ici elle a 22 mois et ça va vraiment beaucoup mieux depuis plusieurs mois (y’a eu une période de lancer de bouffe qui était très plate aussi mais l’envie lui est passée…).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s