Archives de janvier 2014

mp recherche maison

26 janvier 2014 — 5 Commentaires

limoilou_couchersoleil

Limoilove, on se dit peut-être au revoir

Oh qu’il y a eu de l’action dans la dernière semaine (ce qui explique le silence radio). C’était la rentrée des classes + le début de la vente du condo. Ça voulait dire ranger et faire du ménage en malade, car le photographe de l’agence passait à la maison. Bien franchement, je n’ai jamais vu l’appartement aussi zen.

Mettre en vente le condo signifie que l’on doit chercher en même temps notre prochaine maison. Pour l’instant, je dois avouer que je suis peu enthousiaste. Je regarde les sites sia.ca et duproprio.com depuis l’été passé et il y a vraiment beaucoup de maisons moches sur le marché. On a dû ouvrir nos horizons (nous, bobos du centre-ville ;-) et ajouter des banlieues à notre champ de recherche. Sincèrement, ce n’est guère mieux, même si ça augmente nos chances de trouver la perle rare. Les maisons sont tout aussi moches, mais elles sont plus grandes. Donc plus de mochetés pour le même prix! Yeah!

Je rigole, mais n’empêche…
Dieu qu’il y a des maisons laides.
Vraiment, ciboire que c’est laid.

C’est incroyable qu’il y a des gens qui ne mettent pas un sou dans leur maison pendant plusieurs décennies. Ils décident de la figer en 1950 (ou pire) en 1990. Je peux comprendre qu’ils n’ont pas les moyens, mais quand le prix demandé est de 350,000$ (et plus!), c’est un peu insultant. Un ti-peu. J’ai observé les photos de plus près et j’ai noté des points communs. Tiens, tiens…

Voici donc la liste des items de la maison qui mérite le titre de «pas cute» :

  • le bain podium en angle à 45° (gosh, quelle abomination visuelle)
  • le plancher de vinyle
  • le plancher flottant (ça paraît!)
  • la fausse brique décorative (ça paraît!)
  • les armoires en mélamine avec finis faux bois (ça paraît!)
  • les cuisines avec abus de coins angulaires (années 90)
  • le lavabo en forme de coquillage dans la salle de bain
  • le tapis shaggy dans le sous-sol
  • le tapis, point final (vive le bois franc)
  • les douches en coin avec motif quétaine de bord de mer 1988 Miami Vice power
  • les portes de chambres en bois cheap qui semblent avoir 2 mm d’épaisseur
  • les tuiles acoustiques collées sur le plafond des vieilles maisons
  • le plafond effet «popcorn» ou tout autre effet de plâtre poche
  • les fausses planches en préfinis sur le mur des sous-sols
  • l’abus de tapisserie fleurie
  • la céramique à 0,20$ le pied carré à la quincaillerie du coin

—-

ÇA c’est un défi de déco.
Que je n’espère pas relever ;-)

—-

Et vous, quels sont les éléments qui vous horripilent dans une nouvelle maison?

survivre l’hiver

16 janvier 2014 — Un commentaire

On connait tous quelqu’un qui passe son temps à chialer contre l’hiver… Eh bien moi, c’est de ma propre personne dont il est question. J’ai un peu honte, mais je suis comme ça depuis que je suis toute petite. Je dois sacrer au moins une fois par jour contre cette saison. C’est viscéral. Mes proches me taquinent souvent à propos de la température, c’est une blague entre nous.

Calvaire que j’haïs ça.

Il y a peu de choses que je déteste dans la vie : les mathématiques (bien que j’ai du respect pour ce domaine), parler au téléphone par affaire ET l’hiver.

Mes parents ont fait des efforts pour me faire aimer ça, on faisait du ski tous les weekends. Du moins eux, moi je passais mon temps dans le chalet à manger des cochonneries. Il y a le patin que j’aime bien, mais personne ne veut en faire avec moi. Je suis une rejet du patin.

Mais là je tente de survivre… ou je tente de m’en convaincre. Heureusement, on a reçu un traineau de bébé à Noël. Pratique pour circuler sur les trottoirs enneigés après une bonne bordée de neige. Je tente de rester positive, il y a le printemps après cette saison de merde. La lumière aussi. Ahhhhhhhhhh la lumière après 17h.

traineau3

Parc de la rivière St-Charles, que l’on considère notre cour (à défaut d’en avoir une)

traineau4

gros fun

traineau1 traineau2

«C’est tellement beau l’hiver après une tempête!!!»
– réaction typique québécoise

Oui, après une tempête… avec un café chaud, dans l’apart, en regardant par la fenêtre, 5 minutes.
That’s it, that’s all.
– réaction typique de Marie

Je vous l’ai dit, je suis le «grudge» de l’hiver ;-)

—-

Cet article est en hommage à mon ancienne coloc, Suzie, qui a dû endurer mes plaintes à l’époque.

Respect Suzie, respect.

résolution 2014

9 janvier 2014 — 5 Commentaires

2014

Chaque année, je fais une liste de résolutions pour l’année à venir dans mon application Evernote. Par les années passées, j’avais plusieurs buts à atteindre et j’étais sincèrement efficace.  J’avais souvent une liste de 20 items de n’importe quoi, genre faire un gâteau au chocolat et visiter une nouvelle ville.

Aujourd’hui, je suis allée voir celles de 2013 par curiosité. Oh Gosh…
J’en avais seulement deux et je n’ai même pas réussi à les atteindre.

1- Vivre le moment présent avec Laurent et Félix, ne pas avoir hâte à la prochaine étape
2- Revenir à mon poids avant grossesse

Bon, on va régler le cas du poids en premier, car c’est plus simple. J’étais près du but, à 2 livres près. Ça fait que… Quand même. Le hic, c’est que je dois recommencer à m’entraîner, car je n’ai jamais été aussi peu en forme de toute ma vie. C’est ce manque d’énergie, ce manque de patience, ce mou dans ma tête et dans le corps qui me rentre dedans plus que le chiffre. Je veux péter le feu.

Vivre le moment présent avec Laurent et Félix, ne pas avoir hâte à la prochaine étape?

Comment qu’on fait? Sérieusement? J’ai toujours l’impression de souhaiter intérieurement sauter des étapes. Et comment relativiser, ne pas s’en faire quand fiston a droit à une batterie de tests pour savoir s’il évolue «normalement» à chaque rendez-vous chez le médecin?

«Quoi, il ne fait pas «beubaye» avec sa main?»
(avoir DONC hâte à cette étape au plus christ)
«Quoi, il dit seulement un mot?»
(avoir DONC hâte qu’il jase un peu plus)
«Quoi, il ne pointe pas du doigt?»
(OVER pointer du doigt tout ce qui passe devant fiston et se trouver pathétique)
«Quoi, il ne fait pas des backflips dans un rond de feu?»
(Nah…pas encore)

Comment ne pas stresser d’arriver à la prochaine étape quand on nous rappelle constamment les «acquis» de l’enfant entre tel et tel âge? Il y a des articles, des revues, des livres, des études, des blogues de parents, des médecins, des infirmières, la garderie, les proches… Peut-être est-ce la fatigue et le manque d’expérience de maman, mais avant les fêtes j’ai frappé un mur d’anxiété. J’étais convaincue que quelque chose clochait avec mon garçon. J’ai alors pris action. Je me suis désabonnée à toutes les listes de «newsletters» de ce genre, car je veux justement faire confiance à mon enfant et suivre son rythme. Je ne veux pas jouer à l’autruche. Si problème il y a, on va agir (on connait quand même les trucs louches à observer). Mais peut-on lâcher ne pas s’inquiéter au moindre retard?

On s’en sacre qu’il ne fait pas beubaye, il fait high five!
Ben plus cool.

—-

Alors voilà mes résolutions pour l’année 2014:

1- Vivre le moment présent avec Laurent et Félix, ne pas avoir hâte à la prochaine étape

Oui Oui.
Tout le monde a droit à une seconde chance ;-)

Et vous, mamans de ce monde, êtes-vous anxieuse comme moi ou l’étiez-vous à l’époque?

image

Wow.

Je ne pensais pas que les vacances pouvaient être aussi fatiguantes. Je réalise à quel point la routine facilite la vie avec un bébé… Nous sommes souvent à l’extérieur de la maison et Laurent dort mal (donc nous aussi). On fait des siestes à relais, question de garder le sourire. Ce n’est pas tant le quotidien qui est difficile, c’est l’accumulation de la fatigue de la dernière année.

Le temps de Fêtes coïncide avec l’anniversaire de fiston. Le pauvre est né le 26 décembre, qui a le goût de célébrer le lendemain de Noël? Toute la famille de mon chum a quand même joué le jeu, avec un gâteau, encore ben de la bouffe et des cadeaux. Ils ont même eu la délicate attention de ne pas utiliser du papier de Noël comme emballage. Disons que l’on pense tout de même à trouver une autre date symbolique de fête lorsqu’il sera plus grand. Sinon, aucun ami ne voudra fêter avec lui et ÇA, ça me briserait le cœur.

Malgré la fatigue, les cernes, le rhume et le peu de temps libre, on a eu bien du plaisir avec la famille et les amis. Beaucoup de feu de foyer, de vin, de lecture, des jeux, de la bouffe, de la bouffe, de la bouffe.

On a encore été très gâtés par le père Noël, particulièrement Laurent qui a reçu de beaux jouets en bois, des casses-têtes, des voitures et autres joujoux ludiques pour emboîter.

Je vous souhaite à tous une belle année 2014, que votre vie soit celle rêvée. Et si vous me permettez, je vais me souhaiter de la santé et une grosse dose d’énergie. Ben de l’énergie, car la fille en a plus beaucoup.

Voici quelques souvenirs de ce premier temps des Fêtes avec notre garçon.

20140101-154837.jpg

n’a pas trop apprécié la chanson «joyeux anniversaire»

20140101-155221.jpg

a lancé son chapeau de fête sur le sol

20140101-155243.jpg

a heureusement retrouvé le sourire en 1 minute

20140101-155103.jpg

succès moyen avec le gâteau

20140101-154904.jpg

se réveillait tôt

20140101-154801.jpg

a joué avec ses grands cousins/cousines

image

lecture avec les grands-parents

image

il a fait trèèèèèèès froid, -45° C le jour du retour à la maison

20140101-154659.jpg

cheers!