tempête et des bulles

15 février 2014 — 2 Commentaires

tempete

Les deux dernières semaines, c’était la tempête. Pas celle avec les beaux flocons qui tombent, c’était la tempête dans la tête et le coeur. On a vécu des choses stressantes dans nos vies et j’avais juste pas le goût d’en jaser. Heureusement, le positif a fini par triompher et grâce aux copains et à l’heure de l’apéro, on a survécu à cet épisode noir.

Oh mais attention… Trêve de dépression, je reviens sur le blogue avec une belle nouvelle : le condo est vendu! On a accepté une promesse d’achat parfaite, quelques jours après la mise en ligne de l’annonce. C’est pour cette raison que je n’ai pas publié le lien du condo sur mon blogue, on était déjà en négociation. Les papiers officiels ont été signés ce jeudi et on a profité de la St-Valentin pour faire une pierre deux coups. Comme le veut la tradition, on a «popé» le champagne pour souligner l’occasion. J’ai d’ailleurs retrouvé la bouteille que l’on avait achetée à l’époque de l’achat de notre condo, le 16 nov 2007 (je suis étrange comme ça, je garde les bouteilles «importantes»). Je trouve la comparaison très drôle. Décidément, on a plus de budget en 2014 ;-)

vendu

Maintenant il faut trouver une maison pour l’été. J’ai visité une douzaine de résidences depuis les dernières semaines, mais pas de coup de coeur. Vous savez, ce sentiment d’urgence que l’on ressent quand on trouve la bonne.

«Vite, vite, vite, faut faire une offre avant que quelqu’un nous la pique!»

Nope. Nada. Non. Que nenni. Juste des déceptions, des «c’est dommage que…», des «maudit que le quartier est poche», des «ouach, trop de rénos à faire pour le prix».

Il y a eu la maison idéale, mais située près d’une autoroute (trop trop trop bruyant).
Il y a eu la maison avec potentiel, mais située trop «creux» en banlieue.
Il y a eu la maison économique, mais trop petite pour nous accueillir 10 ans.
Il y a eu la maison à projets, avec un immense potentiel, mais qui me faisait peur par l’ampleur titanesque des travaux.
Il y a eu la maison «tiens c’est la bonne», mais avec un immense bloc à logements affreux dans la cour arrière.
Il y a eu la maison vraiment intéressante, mais trop loin des transports en commun et des services.
Il y a eu la maison cool, mais trop loin du lieu de travail de mon chum.
Il y a eu la maison coquette, mais trop dispendieuse.

Sauf une. Peut-être… À suivre.

Publicités

2 Réponses vers tempête et des bulles

  1. 

    Si les travaux peuvent être faits sur plusieurs années, le problème est moindre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s