nostalgie des détails

6 avril 2014 — 2 Commentaires

La nostalgie me pogne à chaque déménagement. Je m’attache aux maisons moi, ça me rend triste de quitter un endroit pour la dernière fois. J’ai vraiment eu le gros «motton» quand j’ai visité pour la dernière fois ma maison d’enfance. Nos chemins n’allaient plus se croiser, car mon père déménageait dans une nouvelle région. La dernière heure avant mon départ, j’ai pris le temps de faire le tour de chaque pièce en pensant à toutes les aventures que j’y avais vécues.

J’ai vécu une tristesse moins grande, mais quand même significative lorsque j’ai quitté le loft en 2007. C’était le lieu où nous avions lancé notre entreprise, moi et mon chum. Dans cet appartement, nous avons osé nous lancer dans le vide, la tête pleine de projets personnels et professionnels. Le jour du déménagement, la dernière boîte entre les mains, j’ai eu la gorge nouée. Terminée cette époque folle, les rushs de contrats, les partys mémorables, la vie urbaine en plein coeur de St-Roch, les couchers de soleil du haut des airs, la jeune vingtaine, la vie devant soi.

On s’en allait dans une nouvelle vie à Limoilou, avec un condo à NOUS. Ce condo, je l’ai aimé pour ses détails : les boiseries, les murs de briques, la vieille quincaillerie, la vue extérieure du balcon avant, la tête dans les arbres, la lumière chaleureuse du matin dans le salon, la lumière vive dans la cuisine à l’heure de l’apéro. Elle a dû en voir de toutes les couleurs cette demeure depuis 1929! Pour ma part, je vais l’associer pour toujours à notre première année comme parents. L’attente du test positif, la grossesse, l’arrivée, les premiers mois, la découverte de notre fils, ses premières nuits, ses premiers mots, ses premiers pas.

Alors le jour du déménagement, la dernière boîte dans les mains, je vais probablement avoir la gorge nouée.

details_serrure details_portedetail_moulure details_murbriquesdetails_lambrisdetails_couloirdetails_balcondetails_couchersoleil

 

 

Publicités

2 Réponses vers nostalgie des détails

  1. 

    Ooooooh que de beauté! Je comprends pourquoi ça te rend nostalgique!

    (Ici, c’est trèèès différent… Ça fait cinq ans qu’on a hâte de partir de notre appart! C’est tellement pas cher, mais ça ne vaut pas cher non plus! Aucune nostalgie…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s