Archives de mai 2014

testament

23 mai 2014 — Un commentaire

notaire

Cette semaine, j’ai accompli une nouvelle étape de l’âge adulte : j’ai rédigé mon testament devant notaire. J’ai eu l’occasion de rencontrer quelques notaires dans ma vie, suite à des décès dans la famille ou pour l’achat d’une propriété et chaque fois, je me disais que j’étais imprudente de ne pas avoir de testament.

«Un moment donné, faudrait ben…».

Avec Laurent, j’ai trouvé la motivation de me botter le derrière et de le faire une fois pour toute. En répondant aux questions de ma notaire, j’ai réalisé à quel point c’était important.

Comment ça se passe?

Je tiens à préciser que nous ne sommes pas mariés, ça change des choses. Quand on est conjoint de fait sans testament, les enfants héritent 100% du patrimoine (maison, investissement, régime de retraite, REER, etc.). Le conjoint survivant n’a pas un sous et peut se retrouver dans la merde jusqu’au cou.

La première rencontre, la notaire nous a donné des devoirs. On devait lui apporter des réponses  à ces questions d’ici le prochain rendez-vous :

  • Premièrement, quelle est la valeur de notre patrimoine (maison, assurance vie, régime de retraite, REER, REEE de l’enfant, etc.)?
  • Qui hérite de notre patrimoine si on meurt? (généralement, les gens donnent le $ au conjoint vivant -selon ma notaire)
  • Qui hérite dans le cas où il y a décès simultané? (généralement, les gens donnent le $ à l’enfant orphelin -selon ma notaire)
  • Qui gèrera le patrimoine de l’enfant avant qu’il hérite de l’argent? Cette personne n’est pas le tuteur, mais l’administrateur. Il est fortement recommandé de choisir une personne différente pour ces deux responsabilités. L’administrateur doit être une personne de confiance, car elle distribue l’argent à la personne qui s’occupe de l’enfant. On ne veut pas quelqu’un de trop lousse (qui dilapide les fonds), ni trop sévère (qui ne veut pas payer les frais de camps d’été).
  • Qui sera le remplaçant de cet administrateur (dans le cas où la personne se désiste)?
  • À quel âge l’enfant reçoit l’héritage et dans quelle proportion? Un exemple  : 1/3 à 22 ans, le reste à 28 ans.
  • Est-ce que l’administrateur reçoit un salaire ou un montant en guise de remerciement?
  • Qui est le liquidateur de notre succession? Il s’agit souvent de la même personne que l’administrateur de l’héritage de notre enfant.
  • Est-ce que l’on désire faire don de nos organes?
  • et LA question qui tue (mauvais jeu de mots) : QUI sera le tuteur de l’enfant en cas de mort simultané des parents? Aïe, aïe, aïe, c’est le coeur même du testament. Il faut suggérer plusieurs personnes en cas de désistement… Cette personne deviendra le nouveau parent de notre enfant, il faut donc avoir des valeurs et un style de vie assez semblable.
  • et la question d’une tristesse infinie : qui hérite de notre patrimoine en cas de décès de tous (notre enfant compris)?
    Genre accident de voiture en famille. Genre on veut même pas penser à cette possibilité.

Durant la deuxième rencontre, elle a reçu nos réponses et nous a conseillé lorsque nous avions des questionnements. Elle va mettre ça au propre et le testament sera signé lors d’une troisième rencontre devant témoin.

On a aussi discuté de la possibilité de faire un mandat d’inaptitude. Elle nous a dit qu’il y a des formulaires pour ça, mais qu’un notaire peut le faire pour environ 250$ par personne.

Un notaire peut aussi faire la rédaction d’une convention de vie commune, c’est au minimum 1000$ et peut coûter beaucoup plus cher, selon la complexité de notre situation. Les familles recomposées, watch out. C’est dans ce document que l’on décrit la séparation des biens, de la pension alimentaire et du partage de la garde des enfants en cas de séparation. Le mariage ne règle pas tout. Il est avantageux de passer chez le notaire pour ajouter des clauses à notre contrat de mariage. Dans ce cas, ce n’est pas très dispendieux et il vaut mieux discuter de tout cela avant le jour J ;-)

Le sujet vous intéresse? Voici un lien intéressant concernant les lois au Québec.
Et voici un résumé de ce qui se passe quand on décède sans testament (différents cas).

Joyeux hein?
C’est tabou, mais cette semaine, il fallait parler de la mort.

Publicités

Un petit coucou rapide pendant une pause correction, question de garder le moral et la motivation. La fin de session approche, les vacances commencent le 7 juin. Ces images décrivent bien mon quotidien ces jours-ci. Le déménagement est dans 10 jours… C’est donc la course à la peinture, aux petits travaux, aux boîtes et aux achats. Notre Laurent se fait garder un soir sur deux par les grands-parents, mais il fait ça comme un chef. Quoique… Drôle de timing, le petit est dans une phase d’opposition et d’autonomie, alors on gère comme on peut, avec l’énergie que l’on a!

 

bordel2

bordel1

un chantier, ça ressemble toujours un peu à ça

poignescuisine

avant à gauche / après à droite
ou comment faire entrer notre cuisine dans le 21e siècle grâce à des poignées
un investissement de 145$ qui vaut VRAIMENT la peine

planchercuisine

bye bye vinyle moche

peintureblancdecorateur

mon blanc depuis des années : blanc décorateur de Benjamin Moore
un blanc neutre, un peu de gris dedans, b
eau

barbotine

découverte après disparition de la neige : une pateaugeoire dans le parc

petitechaise

on a reçu cette petite chaise usagée pour Laurent et je l’adore
elle a un petit genre mid-century que j’affectionne particulièrement

laurentfenetre

fiston passe beaucoup de temps chez ses grands-parents paternels
merci merci merci merci :-)

soulierslaurent

Et petite anecdote de la semaine :
Entre 2 boîtes et peinture, j’ai fait un détour au magasin pour acheter des chaussures à Laurent.
Le pauvre n’avait que des pantoufles Robeez pour jouer dehors (honte à moi).

À mon grand désarroi, je ne pourrais jamais profiter des godasses cheap chez H&M, car fiston à des pieds hyper trapus.
Direction boutique spécialisée : 2 modèles qui lui font sur 25.
vendeuse impressionnée par son pied
mini sandales + mini souliers d’été = 145$.

Ouch.

même prix que les poignées de cuisine,
mais…

je crois qu’il vaut encore plus la peine ;-)

——–

PS: si vous connaissez des marques de chaussures pour pieds dodus, je suis preneuse!

 

 

 

 

 

maman

11 mai 2014 — Poster un commentaire

Nous avons les clés depuis plus d’une semaine et c’est comment dire…intense? Ajoutez à l’équation une fin de session et un rhume et ça donne le ton. Merci à la famille, car sans eux je ne sais pas comment on pourrait y arriver. La peinture et les rénos avancent pendant que nous sommes au travail, c’est trop magique. Ma belle-mère nous donne des petits plats délicieux. La blonde de mon père fait le ménage dans le chaos qu’est devenu notre condo.

Ouais, parce que l’on a deux hypothèques en même temps. Pas super pratique non.

Je réalise à QUEL POINT un déménagement avec un jeune enfant est une épreuve en soi. Laurent est dans une phase «casse-cou je grimpe/touche à tout partout/tout le temps». Il est adorable à regarder (tellement fou à quel point il change vite ces jours-ci), mais c’est compliqué de planifier nos actions, car il faut constamment le surveiller. Comment choisir des couleurs dans ces conditions? Faire des boîtes? Arracher des bouts de murs, changer des lampes, dévisser des gogosses? Magasiner une voiture? Du plancher? Des meubles?

Mais, mais mais… Ce n’est pas une plainte, tout ça est positif. Je réalise que l’on va être propriétaire d’une maison, avec un terrain pour y mettre un carré de sable et un potager pour notre fiston pis toute, pis toute! Et dans la maison, il y a des murs très foncés qui s’acoquinent au blanc et j’adore le résultat. J’ai bien hâte de vous partager des images avant/après.



Je change complètement de sujet, mais je ne veux pas passer à côté de cette journée spéciale. Aujourd’hui c’est la Fête des Mères et je tiens à faire un «high five» bien haut et fort à toutes les mamans de ce monde.

Mais j’ai aussi un petit mot pour d’autres femmes de notre entourage :

  • J’ai une pensée pour les femmes infertiles qui espèrent une bonne nouvelle chaque mois. J’ai attendu longtemps et je connais votre calvaire.
  • Aux femmes dans la trentaine qui attendent de rencontrer un nouveau chum, je vous souhaite de trouver la perle rare et de continuer à rêver de devenir maman.
  • À celles qui ont perdu leurs mamans… quoi dire?…On s’ennuie gros gros, n’est-ce pas? Alors à ceux/celles qui ont encore la chance de l’avoir à vos côtés, appréciez ce privilège ;-)

Bonne semaine tout le monde.

nouvellemaisonlaurent_nouvellemaison

Laurent découvre sa nouvelle chambre