austérité ne rime pas avec réno

10 décembre 2014 — 2 Commentaires

intro_reno_soussol

Pow pow, t’es mort.

C’est un peu le sentiment que j’ai avec les nombreuses décisions du gouvernement provincial en ce moment. Si j’entends un autre ministre me dire de faire ma «juste part», je lui rentre la cravate dans le fond de la gorge. Mais bon, cet article n’est pas politique. Ça parle de réno.

Parce qui dit «austérité» dit «soyons créatif». Il faut bien que ces milliers de dollars qui disparaissent de mes poches reviennent d’une façon ou d’une autre, non?

Retour en arrière en octobre
Notre locataire annonce qu’elle déménage en décembre (la moitié de notre sous-sol est un apart avec entrée indépendante). Je trouvais le «timing» moche – wow pas de revenu avec toutes les dépenses du temps des fêtes, super!- mais on a décidé de profiter du logement vide pour insuffler beaucoup d’amour à cette zone de la maison. Le but? Rendre l’appartement plus attrayant et le louer 12 mois par année. Pendant plusieurs années.

On s’encourage en se disant qu’investir dans le logement va sûrement rapporter à long terme…Parce qu’à court terme c’est autre chose.

  • acheter du plancher
  • acheter de la peinture
  • acheter des lampes
  • acheter des meubles
  • acheter des stores, des rideaux
  • acheter un tapis
  • acheter un poêle, un frigo
  • acheter une hotte de cuisine
  • acheter des matériaux de construction
  • louer des machines de destruction massive
  • acheter plein de gogosses que l’on trouve dans un logement tout meublé

Se dire qu’il faudrait bien acheter les cadeaux de Noël, les décorations, le sapin, l’alcool…

Foncer dans un mur

Littéralement. Dans le sens de le défoncer. La première décision fut de modifier une des chambres et d’ouvrir le mur pour créer un espace cuisine/salle à manger/salon à aire ouverte. Deux chambres, c’est plus payant quand on loue un appartement «aux chambres», mais ce n’est pas le type de locataire que l’on recherche (souvent plus de roulement). Et sincèrement, c’était étouffant comme atmosphère.

De l’aide

Le père de mon chum est très habile en rénovation (et détail important, il est à la retraite). Je pense que moins de 48 heures après le départ de la locataire, le mur était déjà par terre. L’arrachage de tapis douteux des années ’60 a suivi assez rapidement. Et on a dû décimer une civilisation avancée d’acariens par cette destruction.

Je ne sais pas ce que l’on ferait sans mon beau-père. Bref, merci.

On se donne l’objectif de faire quelque chose de vivable d’ici début janvier. Ça veut dire peindre durant les weekends, prendre une pause pour faire le sapin, recommencer les travaux, le magasinage, poser des lampes, des rideaux, cuisiner des plats.

On est malade dans tête de même.

—-

Alors finalement, peut-être qu’austérité rime parfois avec réno.

plan_sousol

Publicités

2 Réponses vers austérité ne rime pas avec réno

  1. 

    Goooo à vous! Bonnes rénos, et un joyeux temps des Fêtes! :D

  2. 

    Ooh, j’ai hâte aux avants-après! Nous en rentrant dans notre maison on a mis un beau petit montant sur une cuisine presque complète (pas d’entrée de four). Ça fait 4 ans qu’on est là et c’est rentabilisé depuis belle lurette. Je vous le souhaite aussi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s