Archives de mars 2015

La fin de semaine dernière, nous sommes allés nous sucrer le bec dans une érablière familiale (qui ne produit vraisemblablement pas de sirop d’érable). C’était surtout prétexte à voir des amis et se bourrer la face de gras/sucre dans le bois. Un peu aussi pour presser le printemps à se pointer le bout du nez.

Avril s’en vient, amis québécois.

 

sucre_MG_7005 sucre_MG_7009 sucre_MG_7013 sucre_MG_7022 sucre_MG_7040 sucre_MG_7046 sucre_MG_7049 sucre_MG_7064

 

 

 

Publicités

intro_albumphoto albumphoto_interieur2

Je suis une grande nostalgique depuis mon adolescence.
Car aussi surprenant que cela puisse paraître, on peut déjà regretter le passé à 16 ans.
Le temps qui passe, ça m’angoisse un peu. Beaucoup, surtout depuis que je suis maman.

Sur les murs de ma maison, aucune image de ma famille. Ni sur mon bureau d’ailleurs, je préfère les albums photos. Avec mon chum, on s’efforce de monter un album par année pour Laurent. Et Il y a quelques jours, on s’est installés avec de la musique et un verre de vin pour faire le tri des 200 meilleures photos de ses 12-24 mois. Quand on y pense, ce n’est pas anodin comme exercice. La sélection doit être fait avec un regard honnête : qui sommes-nous vraiment, en ce moment? Car l’histoire peut changer selon les images retenues.

N’est-ce pas la plus belle histoire à raconter à son enfant? Choisir des moments marquants, des gens importants, des lieux significatifs. Lui dire, ça c’était NOUS, à ce moment précis de notre vie.

À l’occasion, je m’installe confortablement dans le sofa et je regarde les albums. Et je trouve ça drôle que dans cette société techno que j’embrasse à bras ouverts, je trouve mon réconfort dans quelque chose d’aussi traditionnel. Dans un monde où nos appareils bombardent le moindre événement, où l’on accumule 50 photos d’un plat ordinaire mangé rapidement au resto, ça vaut la peine de s’arrêter un instant et de choisir avec soin ce que l’on emporte avec nous.

Pour ces jours lointains où notre mémoire fera défaut.
Quoi retenir de toute cette vie?

Et ce blogue, c’est un peu ma façon à moi de saisir le temps.
De le coller quelque part, pour ne pas en perdre une miette.

——

Je suis curieuse. Êtes-vous nostalgique?
Comment gardez-vous des traces du passage du temps?