Archives de juillet 2015

Zoo sauvage de St-Félicien

Nos vacances d’été ont débutées à St-Félicien pour visiter ma famille. C’est la ville du célèbre zoo, «THE place to be» au Lac St-Jean. Ce zoo, je l’ai visité durant les 4 saisons, même en hiver avec une fourrure sur les genoux pour faire le tour de train sans hypothermie. J’avais particulièrement hâte de le revoir, car à deux ans et demi Laurent semblait du bon âge pour en profiter. Et c’était le cas! Il a particulièrement aimé la petite ferme, flatter le chameau et faire le tour de train entouré de chevreuils. Sauf peut-être vers la fin… le «ronron» l’a endormi profondément.

Les sentiers sont agréables à marcher, mais notre loulou était bien lâche ce jour-là. Vive la poussette. Désolé, mais je n’ai pas photographié beaucoup d’animaux. Avec les années, je vois moins l’intérêt de documenter l’endroit… Selon le site Web il y a 75 espèces sur place. Tigres, singes, ours polaire, bisons, orignaux, chevreuils, caribous et même des grizzlis (les plus impressionnants). Ce que j’ai observé, c’est que la dernière semaine de juin est une période propice pour le visiter. Plusieurs animaux s’occupaient de leurs petits. Bébé ours, bébé bison, bébé loup. C’était très cute à voir. Une de mes plus belles visites à vie.

zoo_ete15_7559

à cet âge Laurent reconnaît les animaux et peut les nommer, c’est drôlement plus l’fun

zoo_ete15_7561

observer la collation des phoques

zoo_ete15_7572 zoo_ete15_7577 zoo_ete15_7590 zoo_ete15_7597

Parc Mille Lieux de la colline

Sur un coup de tête, nous avons décidé d’arrêter dormir à Chicoutimi lors de notre retour vers Québec. Je voulais montrer mes découvertes à mon chum. On a opté pour le dodo à l’hôtel Le Montagnais (bon plan avec des enfants, piscine et jeux d’eau gigantesque à l’intérieur).

Partout dans la ville, il y avait des publicités sur le Parc Mille Lieux, alors on était curieux d’allez voir ça. La description disait que c’est un parc thématique pour les 2 à 8 ans. C’est tout nouveau, tout neuf, tout beau. Très joli le bâtiment principal avec son design ludique. Mais il y a eu quelques bémols lors de notre visite : le feuillage du labyrinthe a besoin de grandir un peu pour avoir de l’effet et il y a du rodage à faire pour le rythme des activités (temps d’attente pour le train et la piste de course trop long).

Les jeux d’eau sont vraiment cool. Pour les petits comme Laurent, le village de petites maisons était un coup de coeur. Comme d’habitude, il me surprend à aimer les détails comme la brouette et les boîtes à lettres dans le village de maisons. Le train aussi, mais ça ce n’est pas une surprise.

train vapeur, train vapeur maman!

Je crois que les enfants de 5 ans et + sont le public idéal pour apprécier toutes les activités. On va donc y retourner plus tard.

chicout_ete15_7678 chicout_ete15_7672

sous une «montagne», un tunnel avec des craies pour colorier partout partout

chicout_ete15_7657

la fameuse brouette (je veux lui trouver le même modèle)

chicout_ete15_7651

petites maisons colorées
parfois avec des surprises à l’intérieur comme un tunnel

chicout_ete15_7669

chicout_ete15_7635

exemple d’un détail qu’un enfant de 2 ans aime : des perforations dans les murs

chicout_ete15_7668

et des boîtes à lettres que l’on peut ouvrir et fermer, ouvrir et fermer, ouvrir…

chicout_ete15_7638

plan_parc_millelieux

plan du parc (image provenant de leur site Web)

prochain billet à venir : la suite de nos vacances! L’Estrie et le Bas-Saint-Laurent.

Publicités

Allô! De retour de 3 semaines de vacances avec mon amoureux et notre fils. On a trotté un peu partout au Québec et c’était génial : Saguenay/Lac-St-Jean, Bas Saint-Laurent, portes de la Gaspésie, les Cantons-de-l’Est et la région de Québec.

«Grosse ride de char» ;-)

Je ne sais trop par où commencer, alors je débute par la fin. Il y avait tant de belles choses lors de notre passage aux Jardins de Métis que cet endroit mérite un billet à lui-seul. Ce n’est pas la première fois que j’en parle sur le blogue. C’est un périple presque annuel, puisque le chalet familial est situé tout près. J’ADORE cet endroit. C’est un incontournable aux portes de la Gaspésie et il faut prendre le temps d’y arrêter.

Le site est divisé en deux: une première section avec de grands jardins bucoliques (style anglais et abondance de roses) et une autre section avec le Festival international de jardins. Il s’agit d’aménagements contemporains créés par des artistes et concepteurs de partout à travers le monde. C’est beau-surprenant-original et surtout ludique pour les petits et les grands. Laurent a dit plusieurs «wow» durant cette journée.

Preuves à l’appui.

metis15_MG_7814

metis15_7807

metis15_MG_7882 metis15_7878metis15_MG_7881 metis15_MG_7876metis15_MG_7874 metis15_7872metis15_MG_7869metis15_MG_7858 metis15_MG_7845metis15_MG_7852metis15__2773metis15__2767

Un arbre sur rail.
metis15__2754metis15__2753

Cette photo ne rend malheureusement pas honneur à cette conception.
Il s’agissait d’une énorme boîte noire à l’extérieur, peinte d’un blanc immaculé à l’intérieur. L’effet était saisissant.

metis15_MG_7829metis15_MG_7827

Dans une magnifique maison ancestrale, il y avait une exposition de maquettes de l’Atelier Pierre Thibault. Un travail d’une délicatesse et d’une finesse… Disons que j’avais les mains de Laurent à l’oeil parce qu’il voulait «toucher aux petites maisons», dixit monsieur.

carte_metis_ete15 metis15__2778 metis15__2792

Pour terminer la journée en beauté, il faut pousser un peu plus loin sur l’autoroute pour croiser les villages de Métis-Sur-Mer et Les Boules (insérer ici jeu de mots douteux). On a mangé un délicieux saumon fumé et de la pizza à la boutique/restaurant Café sur Mer et pris une pinte de Pit Caribou à la terrasse de l’Auberge du Grand Fleuve. La cuisine était fermée, mais le menu donnait l’eau à la bouche. On reviendra pour les fruits de mer. En plus, la vue est difficile à battre, le fleuve est juste à nous.

À bientôt.Dans les prochains jours, un billet résumé de nos vacances.